leTolerme, grandeur nature

leTolerme, grandeur nature

Silence...ça pousse.

Voici un petit aperçu de la clôture en osier vivant qui entoure la frayère à brochet (côté Presqu'île). Cet espace avait besoin de tranquillité afin de laisser les carnassiers vivre leur vie amoureuse, et c'est une barrière en osier vivant que le syndicat a choisi de faire installer.

Contrairement à une structure classique, cette clôture - comme son nom l'indique - à une vie après son implantation. Implantée et tressée en mars, par une artiste locale (Isabelle Woodward), cette délimitation naturelle développe son feuillage.

 

Comme les images le montrent, cette frayère se confond dans le paysage et participe à l'aménagement paysager du lac du Tolerme.

L'osier tressé n'est pas nouveau puisque les vanniers l'utilisent depuis des siècles, mais ce qui est nouveau c'est la façon de le travailler. L'osier qui passe entre les mains d'Isabelle devient banc, cabanes pour enfants, structure de jardin, tunnel, ornement et sculptures vivantes de parc urbain... et son imagination est fertile.

 

Nos brochets ont décidément beaucoup de chance... jusqu'au 1er mai, date de l'ouverture de la pêche aux carnassiers.

 

 IMGP4548.JPG

 



22/04/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 234 autres membres